SHURE SM7B

402.46€

Micro radio pro

Nouveau

SSX SM7B


2 Produits en stock

Attention : dernières pièces disponibles !

 Télécharger une fiche technique

448,00 € (Prix conseillé fournisseur)

-10%1652

402,46 €

402,36 € + 0,10 € d'éco-part.

Tarif avec T.V.A. Française

ou 4 X 100,62 €
SANS FRAIS

PAIEMENT

3x ou 4x SANS FRAIS

Règlement sécurisé

Virement Bancaire

Frais de transport estimé* :

Gratuit!
en France métro. (hors Corse). Offerts dès 49€. Enlèvement en agence

*Conditions

dessin du transporteur

SHURE SM7B

Véritable référence dans les studios de radio FM, le SM7B est un micro pour speaker dynamique à large capsule. Il est doté d'un excellent blindage l'immunisant contre les rayonnements électromagnétiques générés par les téléphones portables, les ordinateurs et les néons, par exemple. Il intègre des filtres correcteurs donnant ce son FM si typique. Il est tout aussi adapté comme micro pour instruments tels que les cuivres ou pour la reprise d'amplis guitare et basse.
Il est livré avec bonnette anti-vent standard et bonnette A7WS pour la captation rapprochée.

Caractéristiques techniques
- Capsule : Dynamique avec blindage magnétique
- Réponse en fréquence : 50Hz à 16kHz
- Directivité : Cardioïde
- Impédance de sortie : 150 Ohms
- Sensibilité : -59 dBV/Pa (1,12mV)
- Filtre : Coupe-bas et amplification des médiums commutables
- Dimensions : micro : Ø 63,5 mm - L 190 mm ; pince articulée : 96 mm – 117 mm
- Poids : 765 g

Le micro SM7 de Shure est la référence dans les studios de Radio FM.
Il a été lancé en 1976 et est désormais commercialisé sous la référence SM7B.
Il a une histoire formidable qui a généré un véritable buzz ces derniers temps.


Successeur du SM5

L'histoire du SM7 commence réellement avec le micro broadcast SM5 - un microphone d'enregistrement lancé en 1966 et rapidement adopté par les radios et les studios de cinéma. Malgré l'excellent accueil qu'a reçu le SM5, Shure a rapidement conçu un nouveau microphone plus petit (le SM5 était énorme, mesurant près de 25cm de long) et reprenant des caractéristiques du tout nouveau SM57. Cette combinaison devait permettre de satisfaire de nouveaux clients, bien au delà de l'industrie des médias (radio et TV).
Selon John Born, chef de produit chez Shure, le développement du SM7 s'est passé de la manière suivante: "un groupe d'ingénieurs acoustiques de Shure ont eu pour consigne de prendre comme base les éléments de la capsule du SM57 (Unidyne III) et de l'améliorer sans aucune restriction de taille ou de budget. Ils sont alors devenus complètement fous." C'est pour cela que John Born considère le SM7B comme un "SM57 sous stéroides"!
Des variantes de la capsule Unidyne III ont été utilisées dans de nombreux micros dynamiques Shure.
Les best-sellers SM57, SM58 et SM7B partagent tous la même base Unidyne III pour leur capsule mais il y a tout de même quelques différences entre le SM7B et les 2 autres:
- Le diaphragme du SM7B est légèrement différent et optimisé pour accroître la réponse en basse fréquence.
- De par ces dimensions, le SM7B offre un volume plus important à l'arrière de la capsule favorisant l'extension de sa réponse en basse fréquence.
- La suspension interne du SM7B est optimisée pour réduire les vibrations transmises par les pieds ou les supports de micro tandis que celle des SM57 / SM58 est prévue pour réduire les bruits de manipulation.
Le SM7 a été lancé en 1976 et a finalement remplacé le SM5B dont la production a été stoppée en 1986.


Quelles sont les différences entre le SM7B et le SM5B?
- Les deux sont des micros dynamiques cardioïdes conçus principalement pour la captation des voix dans le broadcast
- Aucun n’utilise de transformateur de symétrisation
- Les bobines mobiles des capsules de SM5B et SM7B sont différentes
- Le SM7B intègre une bobine de compensation l’immunisant contre les rayonnements électromagnétiques
- Le volume interne du SM7B fait partie intégrante de la conception acoustique de la capsule, ce qui n’est pas le cas du SM5B


L'effet Thriller

Ces 30 dernières années, le SM7 a trouvé sa place dans les studios d'enregistrement. Prenons l'exemple de l'album exceptionnel Thriller de Michael Jackson. Quincy Jones et l'ingénieur du son studio Bruce Swedien ont utilisé un SM7 pour la plupart des voix de Michael Jackson.
C'était un choix courageux. Tout d'abord, le précédent album de Michael Jackson, Off the Wall, était déjà le premier album solo à placer 4 singles dans le top 10 des charts (dont un Grammy Axward pour Don't Stop Til You Get Enough). La barre était donc placée très haute.
Mais Jackson était déterminé et voulait faire encore mieux. C'est pour cela qu'il a réuni la même équipe de production. L'album Thriller qui en résulta (en vinyle à l'époque) est tout simplement devenu l'album le plus vendu de tous les temps avec 110 millions de copies écoulées.
Parmi tous les microphones d'enregistrement disponibles à l'époque, pourquoi avoir choisi le SM7 qui était alors un standard mais pour les émissions de radio ou de TV?
L'ingénieur Bruce Swedien dans ses mémoires In the Studio with Michael Jackson reconnaissait que "le SM7 de Shure est clairement l'un de mes micros préférés. J'ai enregistré la plupart des tubes de Michael avec lui devant l'un de mes SM7. C'est difficile de décrire à quel point j'adore ce microphone. C'est un micro génial!. J'avais carte blanche pour choisir mes microphones, et personne ne s'opposait à mes choix. Par exemple, j'ai utilisé un Shure SM7 sur la plupart des voix lead de Michael (Billie Jean, The Way You Make Me Feel), et personne ne s'en est plaint. J'adore ce micro, j'en ai d'ailleurs six. Le premier que j'ai acheté, c'était en 1977, l'un des premiers SM7 à être utilisés sur un projet musical d'envergure. C'est un micro dynamique bien sûr et ça convenait parfaitement à Michael - si vous réécoutez, vous pouvez distinguer toutes les paroles très facilement."

Ryan Smith des Relations Artistes chez Shure nous révèle que de nombreux autres artistes utilisent le SM7: "il continue à être utilisé sur des enregistrements majeurs, à la fois comme micro pour la voix principale mais aussi pour amplifier le son de guitares, basses ou batteries". Death Cab for Cutie, John Mayer, Chevelle, James Hatfield de Metallica, Keith Urban, Jeff Tweedy, My Chemical Romance, Meshuggah, Don Was, Billy Idol et même le Boss Bruce Sprinsteen ont récemment utilisé le SM7 en studio ou sur scène. La rumeur dit que Bob Dylan est également un fan.


Quelles sont les différences entre le SM7, le SM7A et le SM7B?

- la première version du SM7 a été lancée en 1976
- le SM7A a permis d'améliorer la bobine de compensation du ronflement et le design du support du micro. Il a été commercialisé en 1999.
- le SM7B a été doté d'une bonnette anti-vent plus grande. Il a été lancé en 2001.
Acoustiquement, les différentes versions du micro avaient les mêmes performances.


Vous décidez

Clairement, le SM7B a largement dépassé les objectifs fixés par les ingénieurs qui l'ont conçu dans les années 70. Et s'il est parfait pour masquer un mauvais environnement de travail, résister à une voix criarde et même servir de micro d'ampli pour batterie ou guitare, c'est à vous de décider si vous l'ajoutez dans votre armoire à micros.
Nous vous conseillons d'en emprunter un à l'un de vos amis et de le tester. Souvenez-vous que le bon son reste subjectif - le bon son est celui qui vousplaît!

Avis

Donnez votre avis

SM7B

SM7B

Micro radio pro

-